Un livre sur le mental pour les tennismen

Je vous conseille la lecture de ce petit livre très sympa.

L’auteur a édité toute une série de livres avec « the inner game of » en début de titre. Je le trouve très intéressant.

Multipliez les lectures et les échanges avec des personnes proches de nos centres d’intérêt, cela fait du bien à notre intelligence et si le sujet  de vos lectures est le mental, il bougera forcément.

« 5ème set », un film français sur le tennis

Hier soir, j’ai regardé le film « 5ème set » de Quentin Reynaud.

La prouesse tennistique de l’acteur Alex Lutz est admirable.
Je reste sur la fin, sans jeu de mot, puisqu’il n’y a pas de fin réelle  :  on ne voit pas retomber la balle de match.

Le scénario est facile, mon fils de 13 ans a pu en apprécier la fluidité.
Pour ma part, j’ai trouvé cela trop lent et sans surprise. J’ai l’impression qu’il y a une inspiration du film sur Borg qui, en dépit de sa lenteur, captait plus l’attention.

Le sujet de « l’environnement et de l’ambiance » du sportif est très cliché et vieillot. C’est la mère qui a une emprise sur le sportif et c’est la femme qui plombe la vie de son mari. On n’est pas convaincus par ce discours car aller chercher Roland Garros demande en réalité beaucoup plus que ce qui est décrit actuellement. Il faut mordre ! Et le personnage est tout sauf mordant.
Il faut une équipe, et là, même l’entraineur sportif est une guimauve.

Chacun interprétera ce qui est décrit. Pour ma part, je pense que c’est surtout le mental du sportif, et non pas l’environnement et l’ambiance qui priment.

 

 

Où et comment apaiser son mental ?

Il y a des lieux très efficaces pour apaiser son mental (et aussi le reste -)

La Nature, avec une majuscule dans le sens qu’il y aura des plantes, des animaux, des reliefs, -plus que des hommes si possible-.

C’est donc la plage, la forêt, un bois, un champ, la montagne, votre jardin…

  • Installez-vous confortablement
  • Respirez profondément et tranquillement
  • Appréciez les sons, la température, le vent, les odeurs, ce qui effleure votre peau, les points de contact de votre corps
  • Vous êtes tellement bien que vous allez mémoriser cet ensemble appelée imagerie
  • Fermez les yeux
  • Faites apparaître le paysage que vous aviez devant les yeux, dans votre imagination.
  • Faites-en une image de référence, si vous le souhaitez afin de l’utiliser dans le futur. – nous reparlerons de l’utilité de cette belle imagerie-
  • Réouvrez les yeux
  • Vous êtes bien