Tout est mental

 

Actuellement nous sommes tous plongés dans une nouvelle réalité quotidienne, déclenchée par le virus Covid19.

Nous n’étions pas du tout préparés au fait qu’un fléau pouvait s’abattre sur nous et pourtant les signes d’une telle probabilité sont là depuis longtemps. Un accident nucléaire pourrait par exemple nous plonger encore plus dans l’horreur planétaire.

Que faire ?
Apprendre à utiliser sa force mentale est fort utile.
Le mental est ce qui nous habite en permanence puisqu’il s’agit de l’ensemble de nos pensées internes. Nous n’avons pas appris à le découvrir et à l’utiliser, ni à l’école, ni dans les familles, ni dans le monde du travail. Ce sont les sportifs qui nous illustrent le mieux le potentiel humain, y compris le potentiel mental.

Rassurons-nous, ce n’est pas irrémédiable et chacun de nous peut décider aujourd’hui, maintenant, de prendre en charge votre mental.
Les aides sont nombreuses, grâce par exemple à des personnes qui ont pris la plume pour coucher sur le papier leurs idées sur le sujet (me demander une bibliographie si besoin).
Après vous êtes assurés que la démarche mentale découverte vous convienne, vous pouvez trouver des clubs, des thérapeutes, des formateurs, de plus en plus de personnes sensibilisées à ce besoin.

En 2021, nous avons la grande chance de pouvoir rencontrer virtuellement ou pas, des individus qui ont à partager sur ce sujet. Ce nouveau métier de « coach mental » est aujourd’hui un plus indispensable aux sportifs, aux chefs d’entreprises, à certains malades. Pour ma part, j’ai choisi d’utiliser le terme

d’« éducatrice pour le mental ».

Avec votre mental, vous allez pouvoir passer le cap de cette pandémie et vous vous serez enrichi d’une avancée dans votre potentiel global. Nous allons tous en bénéficier, ensemble.

Les enfants, les femmes, les hommes, de tout âge (ou presque) peuvent s’initier à la gestion mentale. C’est apprendre à se connaître. Le voulez-vous ?

Murielle Lefebvre

La confiance en soi

J’ai lu ce mois-ci ce livre. J’ai découvert la définition de la confiance en soi selon l’auteur, en grande ouverture sur cette notion  en tant que professeur de philosophie. Cela met en exergue le fait qu’il n’existe pas de définition exacte d’une notion abstraite.

C’est ce que je développe chez les athlètes que je suis, petits et  grands. Le vocabulaire est très important et doit  être rapidement  éclairé dans le binôme (sportif +coach mental) voire trinôme (sportif +coach mental+ entraineur).Le langage commun est la base pour se comprendre et avancer ensemble sur le chemin de la progression.

Et pour vous quelle est votre définition de la confiance en soi ?

Qu’est-ce qu’un éducateur du mental ?

Pourquoi j’ai inventé le terme d' »éducateur du mental » ?

On connait le terme « éducateur sportif » dans le milieu professionnel du sport. – J’ai d’ailleurs souvent l’habitude de dire, attention, vous êtes d’abord « éducateur » avant d’être « sportif » ne  l’oubliez pas-. Mais le terme « éducateur mental » n’a pas encore été utilisé.

Il me va à merveille puisque je suis éducatrice Montessori  et forme des éducateurs à cette pédagogie depuis de nombreuses années et puisque j’ai ajouté à ces compétences celles d’une accompagnatrice mental, je  peux donc scinder mes  compétences en un titre d' »éducatrice du mental« .

Je suis très heureuse de pouvoir englober l’histoire holistique de l’individu (qui prend sa source dès sa conception) dans une perception large de l’Education, car il s’agit d »éduquer aussi le mental.

 

 

Un mauvais geste et tout dérape !

(photo personnelle non liée à l’article ci-dessous)

Cette nuit, le grand tennisman M. Djokovic a été disqualifié à cause d’un geste de frustration lors d’un match de l’US OPEN.
Et alors ? me direz-vous.  Eh bien ce geste, d’envoyer une balle derrière lui de colère, a eu pour conséquence de blesser une arbitre qui a reçu la balle dans la gorge !

Il y avait très très peu de chance pour que cela arrive, mais c’est arrivé.

Cela me donne l’occasion d’illustrer plusieurs faits :

1) les grands sportifs sont sous pression, plus grande peut-être que les autres, mais ils le sont quoiqu’ils fassent. D’où la nécessité d’être coaché mentalement quelque soit son niveau.

2) tout geste a une conséquence, sur soi, sur les autres. Et cela peut être négatif. Et même un grand joueur comme Djoko n’effacera pas ce qui est arrivé.

3) notre mental est ce qui nous gouverne, qu’on l’accepte ou non (attention je ne parle pas des émotions, sous-ensemble, du mental).

Rappelons à chacun que nos actes déclenchent des émotions, des faits, des réactions, chez nous et chez les autres et que l’inverse est vrai également  : les faits, les réactions, les émotions déclenchent nos actes.

Le coaching mental aide le sportif à prendre conscience de cela et cela déteint positivement sur tout le monde.

Bonjour tout le monde !

Toute jeune,  j’ai aimé bouger, jouer, sauter, jongler. Je ne tenais pas en place et la cour de récréation fut mon terrain de jeux favori où j’ai pu développer et exercer mes premiers mouvements.

L’accès aux clubs sportifs n’était pas pour Tous et j’ai dû attendre de me payer avec mon premier salaire d’adulte mes premiers cours de tennis, . Depuis je n’ai pas cessé de m’épanouir dans le Sport, vecteur de joie, de santé et d’accomplissement et de dépassement de soi.

Je pratique le vélo et la nage, je joue au tennis, je skie et randonne en montagne, je fais de la gymnastique d’entretien, du yoga et du stretching quotidiens.

En 2020, j’ai entrepris de suivre une formation certifiée de coach mental sportif, afin d’être en immersion dans le milieu sportif. Durant une année, je me suis investie dans la mise en place d’une prestation qui puisse permettre à chaque athlète de se connaître et d’accroître sa performance mentale pour accroître sa performance globale.

Chaque heure de coaching mental pour tout individu (adulte ou enfant) est facturée par carte bancaire avant le début de la session qui a lieu par téléphone la plupart du temps. Voir les conditions générales de vente sur cette page.