La singularité

Depuis plusieurs semaines, j’accompagne une éducatrice Montessori et  coach parental sur la singularité.

Elle a souhaité  que nous exploriions ensemble ce sujet.
C’est pour mieux se connaître et affiner sa posture et son offre professionnelles.

Nous avançons afin qu’elle décortique son parcours personnel et  professionnel (passé, présent et futur) et que puisse en ressortir quelque chose de clair et d’unique qu’elle peut facilement partager.

Cela a déjà un impact sur sa communication institutionnelle (logo, couleurs, nom…) et puis sur son positionnement et enfin sur son « mieux-vivre » son quotidien.

Et vous quelle est votre singularité ?

 

 

Bonne idée

En accompagnant mon fils à la librairie pour acheter son magazine « Picsou », j’ai eu l’idée d’acheter un magazine sur le tennis. Bien mal m’en a pris car pour un prix très élevé de  12,50€  j’ai un « contenu » dont  j’ose à peine vous parler tant ce serait négatif : des fautes d’ortographe à chaque paragraphe  (voir photo), une critique  sanglante sur Roger Federer, de la pub (sur les autres magazines du groupes qui n’ont rien à voir avec le sport !) et  des photos de mauvaise qualité.

On ne m’y prendra plus, c’est sûr.

J’arrête là le négatif puisque je  prône l’opposé en disant une fois de plus que nous avons tous besoin de coaching mental et les auteurs de ce torche « M » encore plus que d’autres (en plus d’une thérapie !).

Des « soit-disant » journalistes écrivent des articles avec plus de fautes que les élèves de classe primaire !

 

 

C’est la reprise ! Comment va votre mental ?

Alors que les masques tombent, le moral remonte, le mental aussi (faites-vous bien  la différence ?). Enfin !

Cette semaine avec mes « coachés » on a parlé du « potentiel énergétique » dont M. Target nous fait la description dans son modèle systémique.

Ca tombe bien car Maria Montessori, elle, nous décrit « le potentiel humain «  dans un des ses ouvrages.

Nous avons chacun « des potentiels », reste à les orienter et les exprimer.

Le coaching mental est là  pour aider les enfants, les adolescents, ou les adultes, les sportifs ou non-sportifs à être autonomes, c’est-à-dire savoir repérer ce qu’il faut modifier, dans quelle direction, et comment le modifier.

Je vous invite à suivre ce chemin ensemble.

 

La stratégie de Djoko

Tout à l’heure Djoko est sorti en plein match de Roland Garros.

Ce n’était pas pour aller aux toilettes mais pour se changer de vêtements, cad pour faire peau neuve, mental neuf.

Il dit  avoir remarqué que de changer ses sous-vêtements et vêtements lui permet  de changer de mental (sensations, pensées et émotions), alors il applique.

Voici une clé sur le mental si important dans toute situation.
Pour changer l’intérieur, changez l’extérieur !

 

Ce que je comprends de la stratégie de Roger Federer

Avant qu’il en fasse l’annonce lui-même, sans doute dans les prochaines heures,  et si j’ai bien compris la personne et sa stratégie, Roger Fédérer devrait déclarer forfait au tournoi de tennis de Roland Garros.

En effet, il a touché cette nuit ses limites du moment, en joueur professionnel, en passionné et en humain respectueux des autres et de ses valeurs.

Il va donc déclarer forfait, afin de, si son genou va bien, pouvoir s’aligner pour le tournoi de Wimbledom, qu’il affectionne plus que celui de RG.

Bravo en tous les cas à cet athlète, modèle hors pair, selon moi.

 

 

 

Encore de belles opportunités de préparations mentales

Les athlètes nous montrent combien la préparation mentale est de plus en plus indispensable tant les pressions extérieures (et intérieures) sont élevées et  nombreuses.

Cette  semaine, l’abandon de la championne de tennis japonaise durant  le tournoi de Roland Garros 2021 pour cause multiples  (elle semble dépressive et génée par les obligations sociales) nous apprend que sans mental on ne peut s’aligner à  une compétition.

La mort dramatique du pilote suisse Jason Dupasquier, 19 ans lors d’un grand prix en Italie, la semaine dernière a tant secoué, que les sportifs ne peuvent piloter le lendemain tant leur charge mentale est grande.

Nul ne peut se passer d’éducation mentale.

Tout est mental

 

Actuellement nous sommes tous plongés dans une nouvelle réalité quotidienne, déclenchée par le virus Covid19.

Nous n’étions pas du tout préparés au fait qu’un fléau pouvait s’abattre sur nous et pourtant les signes d’une telle probabilité sont là depuis longtemps. Un accident nucléaire pourrait par exemple nous plonger encore plus dans l’horreur planétaire.

Que faire ?
Apprendre à utiliser sa force mentale est fort utile.
Le mental est ce qui nous habite en permanence puisqu’il s’agit de l’ensemble de nos pensées internes. Nous n’avons pas appris à le découvrir et à l’utiliser, ni à l’école, ni dans les familles, ni dans le monde du travail. Ce sont les sportifs qui nous illustrent le mieux le potentiel humain, y compris le potentiel mental.

Rassurons-nous, ce n’est pas irrémédiable et chacun de nous peut décider aujourd’hui, maintenant, de prendre en charge votre mental.
Les aides sont nombreuses, grâce par exemple à des personnes qui ont pris la plume pour coucher sur le papier leurs idées sur le sujet (me demander une bibliographie si besoin).
Après vous êtes assurés que la démarche mentale découverte vous convienne, vous pouvez trouver des clubs, des thérapeutes, des formateurs, de plus en plus de personnes sensibilisées à ce besoin.

En 2021, nous avons la grande chance de pouvoir rencontrer virtuellement ou pas, des individus qui ont à partager sur ce sujet. Ce nouveau métier de « coach mental » est aujourd’hui un plus indispensable aux sportifs, aux chefs d’entreprises, à certains malades. Pour ma part, j’ai choisi d’utiliser le terme

d’« éducatrice pour le mental ».

Avec votre mental, vous allez pouvoir passer le cap de cette pandémie et vous vous serez enrichi d’une avancée dans votre potentiel global. Nous allons tous en bénéficier, ensemble.

Les enfants, les femmes, les hommes, de tout âge (ou presque) peuvent s’initier à la gestion mentale. C’est apprendre à se connaître. Le voulez-vous ?

Murielle Lefebvre

La confiance en soi

J’ai lu ce mois-ci ce livre. J’ai découvert la définition de la confiance en soi selon l’auteur, en grande ouverture sur cette notion  en tant que professeur de philosophie. Cela met en exergue le fait qu’il n’existe pas de définition exacte d’une notion abstraite.

C’est ce que je développe chez les athlètes que je suis, petits et  grands. Le vocabulaire est très important et doit  être rapidement  éclairé dans le binôme (sportif +coach mental) voire trinôme (sportif +coach mental+ entraineur).Le langage commun est la base pour se comprendre et avancer ensemble sur le chemin de la progression.

Et pour vous quelle est votre définition de la confiance en soi ?